Visitez nos canaux sociaux

Quelles sont les pathologies potentiellement traitables par hadronthérapie

Tumeurs des glandes salivaires

Accueil pathologies traitables Tumeurs des glandes salivaires

Souhaitez-vous nous soumettre votre cas? Cliquez ICI

Les Tumeurs des glandes salivaires sont des néoplasies rares à malignité variable qui représentent moins de 1% de tous les diagnostics de tumeur et environ 5% des tumeurs de la tête et du cou. 

Dans 80% des cas, les Néoplasies des glandes salivaires se développent dans la parotide, dans environ 10/15% des cas dans la glande sous-mandibulaire et dans les 5/10% restants dans la glande sublinguale et dans les glandes salivaires mineures.

Les Néoplasies des glandes salivaires peuvent se manifester sous des formes bénignes et malignes, dans des pourcentages différents selon le lieu de développement de la masse tumorale : dans la parotide, 20% des cas sont malins, dans la zone sous-mandibulaire, 50% des malignités a été trouvé, alors que dans la glande sublinguale et dans les glandes salivaires mineures, une forme maligne a été enregistrée dans 80% des cas. Dans les formes malignes plus rares, l'évolution clinique est souvent agressive, avec possibilité de métastases à distance.

Il existe différentes formes anatomopathologiques de Tumeurs des glandes salivaires : des adénomes (tels que l'Adénome pléomorphe) aux carcinomes (tels que le carcinome mucoépidermoïde, le Carcinome adénoïde kystique, l'Adénocarcinome, le Carcinome épidermoïde), jusqu'aux sarcomes et aux lymphomes.

Les Tumeurs des glandes salivaires peuvent survenir chez des sujets de tout âge, bien qu'elles touchent principalement les sujets à l'âge adulte avancé. Il existe de rares cas de Tumeur des glandes salivaires chez l'enfant dans la littérature. Cette néoplasie affecte les sujets masculins et féminins sans différences substantielles, bien qu'il y ait eu une incidence légèrement plus élevée chez les hommes plus âgés.

Causes des Tumeurs des glandes salivaires

Bien que les causes des Néoplasies des glandes salivaires n'aient pas encore été définies, il existe des facteurs de risque qui pourraient affecter le développement de ces tumeurs, notamment :

  • Présence antérieure d'une tumeur bénigne dans la même zone 
  • Exposition, en particulier à un jeune âge, à des radiations dans la région de la tête et du cou, telles que, par exemple, celles dues à un traitement radiant antérieur
  • Exposition prolongée aux poussières métalliques (comme le nickel), poudres minérales (comme le silicium) ou substances radioactives
  • Régime pauvre en vitamine A et vitamine C

Symptômes des Tumeurs des glandes salivaires

Dans la plupart des cas, les Néoplasies des glandes salivaires apparaissent comme une masse indolente située dans la région de la tête et du cou. 

Dans certains cas, en particulier dans les formes malignes, les symptômes suivants peuvent également survenir :

  • Douleur locale ou régionale
  • Asymétries visibles
  • Paresthésies
  • Difficulté à avaler
  • Causalgie
  • Perte de fonctions motrices
  • Épistaxis

La symptomatologie énumérée ci-dessus peut être causée par de nombreuses pathologies, c'est pourquoi dans les cas où ces symptômes devraient durer longtemps, il est nécessaire de consulter un médecin.

Diagnostic des Tumeurs des glandes salivaires

En cas de soupçon de Tumeur salivaire, le spécialiste doit examiner en profondeur les glandes salivaires afin de rechercher la présence d'éventuelles masses ; il est également indispensable de définir spécifiquement les antécédents médicaux du patient. 

Par la suite, il est nécessaire de procéder à des méthodes d'imagerie visant à confirmer la présence de la lésion, à identifier son site anatomique et à déterminer sa nature. Les techniques d'imagerie qui peuvent être effectuées comprennent :

  • Échotomographie (US)
  • Sialographie 
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM)
  • Tomographie par émission de positons (TEP)
  • Tomodensitométrie (CT)

Enfin, le spécialiste peut fournir une biopsie par aspiration à l'aiguille pour confirmer la nature de la masse.

Traitement des Tumeurs des glandes salivaires

Le traitement des Néoplasies des glandes salivaires dépend de la nature de la tumeur, de sa localisation, de sa propagation et de la santé générale du patient.

Habituellement, la chirurgie, associée à la radiothérapie, est le traitement de choix. Malheureusement, en raison de la tendance à se propager le long des voies nerveuses, la chirurgie n'est pas toujours suffisante pour réaliser le contrôle de la maladie, avec des présentations cliniques de formes particulièrement agressives situées près des tissus sensibles. Dans les cas où une résection complète n'est pas envisagée, le traitement par hadronthérapie s'est révélé particulièrement efficace. L'impact moindre sur les tissus sains, la réduction des effets secondaires et la plus grande sauvegarde de l'esthétique du visage font de l'hadronthérapie le traitement de choix dans les cas les plus complexes.

  • Azienda con sistema di gestione per la Qualità Certificata
  • Centre enregistré sur QuESTIO, la carte des sujets actifs dans le domaine de la recherche et de l'innovation
  • Lombardia Life Sciences
  • ESTRO Institutional Member 2019